Livraison gratuite pour les commandes de plus de 100€ !

0

Votre panier est vide

 

Dans cet article, Harry Wesson vous fait découvrir l’histoire de la soie, cette matière pleine de mystères et de légendes qui ont traversé les siècles, notamment grâce aux routes de la soie.

Découvrez par la même occasion nos écharpes et foulards en soie Harry Wesson.

L’origine de la soie 

Origine de la soie Harry Wesson

La Chine, le cœur de la soie

Tout a commencé en Chine, où la production des cocons de soie et l’élevage des vers (appelé sériciculture) ont débuté il y a plus de 6000 ans. L’histoire de la soie ne date donc pas d’hier et sa production a atteint son apogée entre l’an 1600 et l’an 1046 av. J.-C. sous la dynastie des Shang. Le secret de l’obtention et de la fabrication de la soie a été gardé précieusement par les Chinois pendant 2000 ans. Quiconque essayait de le trahir en faisant de la contrebande de cocons à soie, de vers ou encore de graine de murier, était puni de peine de mort.

Les régions réputées pour la qualité de la soie et de sa production sont Sichuan ou encore Juangsu.D'autres villes se sont forgé une réputation dans la matière comme Nanjing, Shaoxing ou encore Hangzhou, villes d’où provient une partie de la soie utilisée pour confectionner les écharpes et foulards Harry Wesson.

Il a fallu attendre le développement des axes de commerce et de voyages pour que la soie se développe en dehors de la Chine, dans d'autres pays en Asie comme l’Inde, le Japon et la Corée avant de gagner l’Europe.

 

Les différents usages de la soie

La qualité de la soie et ses propriétés exceptionnelles se sont rapidement vu être réservées à une élite qui en avait l’exclusivité et qui en a fait un symbole de richesse. En effet, le peuple avait l’interdiction de se vêtir avec de la soie ou même de posséder des cocons de soie. Cette dernière était destinée à la famille impériale et à d’autres classes de la noblesse pendant plus d’un millénaire avant d'être plus majoritairement démocratisée. Dans certains monastères, la soie était aussi utilisée pour honorer les dieux.

La soie a été bien évidemment utilisée dans le textile, mais pas seulement, elle a aussi été utilisée pour confectionner les cordes d’instruments de musiques, de filet de pêche, mais aussi d’arc !

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur la soie, nous avons un article à ce sujet : Tout savoir sur la soie.

L’histoire de la soie, entre contes et légendes 

Contes et légendes sur l'histoire de la soie

 Il n'est pas possible de parler de la soie sans aborder les contes et légendes qui ont marqué son histoire. Parmi les légendes les plus connues, celle de la princesse Xi Ling Shi qui a joué un rôle déterminant dans l’histoire de la soie, présentée à son époque et encore aujourd’hui par les Chinois comme la déesse de la soie.

 

L’histoire d’une princesse

L’histoire de la princesse Xi Ling Shi fait partie des traditions chinoises et elle est racontée dans les écrits de Confucius. Ainsi un cocon de soie qui se trouvait dans un mûrier serait tombé dans la tasse de thé de la princesse alors qu’elle avait quatorze ans. Cette dernière en voulant le retirer aurait déroulé le fil du cocon de soie. Elle a été surprise par la qualité de la soie et eut la surprenante idée de la tisser.

La princesse a alors commencé à étudier le cycle de vie du bombyx du mûrier à l’origine du cocon de soie et a demandé à son mari Jaune Huangdi de pouvoir en élever. C’est ainsi qu’elle est devenue la précurseure de la sériciculture et a commencé à l’enseigner autour d’elle.

Malgré toutes les mesures mises en place pour protéger le secret de la soie, ce serait une autre princesse qui l’aurait repandu. En 420 av. J.-C. cette princesse en question devait se marier à un haut dignitaire de la région de Khotan. Il faut savoir que les mariages à l’époque étaient un moyen d’assurer la paix entre les peuples. Cette princesse ne voulant pas abandonner ses vêtements de soie décida de transgresser la loi en cachant le jour de son départ des graines de mûriers et des œufs de bombyx dans ses cheveux. Du fait de son statut de princesse, les gardes à la frontière ne la fouillèrent pas.

 

La fin du monopole de la Chine

Ainsi, selon la légende, avec le départ de cette princesse, la chine a alors perdu son monopole sur la soie.

La qualité de la soie a commencé à varier selon les pays, car plusieurs pays en Asie ont alors commencé à produire leur propre soie et c’est seulement un siècle av. J.-C. que le commerce de la soie va majoritairement se développer à l’Ouest grâce à la route de la soie.

Cependant, la qualité de la soie chinoise demeure encore aujourd’hui une référence en la matière et la Chine reste un des principaux producteurs mondiaux. C’est aussi un de nos principaux fournisseurs chez Harry Wesson, ce qui nous permet de vous proposer des écharpes et foulards avec une qualité de la soie irréprochable.

 

La route de la Soie

La route de la soie Harry Wesson

La route de la soie occupe une partie très importante dans l’histoire de la soie. C’est une combinaison de routes terrestres, maritimes et commerciales qui permettent de relier la Chine à l’Occident. Elle a été l’un des premiers exemples de mise en place d’un commerce international d’envergure.

 

L’origine de la route de la soie

L’origine de la route de la soie remonte au IIème siècle av. J.-C. avec Zhang Qian, général chinois qui avait pour mission d’émanciper le commerce de la soi. Celle-ci était à l’origine un monopole de l’Etat chinois qui conservait le secret de sa fabrication. Les fonds de ce commerce devaient servir à avoir suffisamment d’alliés et de chevaux pour faire face aux troupes Xiongnu avec lesquelles les Han étaient en conflit.

Ainsi est née la route de la soie en Chine.Elle a traversé toute l’Eurasie et a permis d’acheminer la meilleure qualité de soie et la fit découvrir au reste du monde. L’ère industrielle et le développement de la production en masse ont fait perdre à la soie sa connotation de rareté et de mystères. La route de la soie a aussi facilité la transmission des idées et des cultures et a permis aux peuples de se rencontrer au-delà des continents.

 

Le trajet de la route de la soie

L’origine de la route de la soie en Chine est Xi’an,ville ouverte par Zhang Qian et d’où partaient les groupes de caravanes. Les caravanes traversaient ensuite le corridor de Gansu et contournaient le désert du Taklamakan, réputé pour être un des déserts les plus hostiles au monde. Les convois de caravanes de dromadaires ou de chameaux pouvaient atteindre plus de 500 personnes.

Les convois rejoignaient ensuite la Perse via l’Asie Centrale et la Syrie avec la méditerranée. Les marchands ne faisaient que très rarement le trajet en entier et ils s’installaient dans des relais et des oasis qui servaient comme points d’échange et de ravitaillement.

Bien que beaucoup de pays ont commencé à produire leur propre soie, la qualité de la soie chinoise est si exceptionnelle que la demande a continué à être forte.

Vous l'avez compris, la soie est une matière pleine d'histoires et de légendes. Découvrez notre article sur le cachemire: le cachemire, une matière surprenante.



Voir l'article entier

Instructions de lavage d'une écharpe en soie Harry Wesson
Comment laver la soie ?

Harry Wesson vous donne ses conseils pour entretenir votre vêtement en soie que ce soit pour le lavage, le séchage ou encore le repassage.
Voir l'article entier
Sac de cocons de soie Harry Wesson
Tout savoir sur la soie

Dans cet article, Harry Wesson vous en apprend d’avantages sur la soie, son mode de fabrication et les différents types de soie qui existent.

Voir l'article entier
Comment laver du cachemire
Comment laver du cachemire ?

Harry Wesson vous explique comment laver votre cachemire pour le rendre beau et doux comme au premier jour.
Voir l'article entier

Inscrivez-vous à notre newsletter